Bonus Traque le remède

Standard

Le soleil donne... les mêmes tumeurs aux gens Je voulais m’inquiéter de mon pas-de-travail, me plaindre un peu d’être trop vieux (à 30 ans), trop qualifié (à Bac +4), trop expérimenté (avec 1 an de quasi-chômage dans les pattes), pour qu’un recruteur daigne me proposer un contrat, mais Villepin l’a répété lui-même : si je ne bosse pas, c’est que je suis un gros glandeur qui abuse du système.
Je voulais chroniquer le pique-nique des blogueurs à l’ombre, la beauté des enfants présents, le charme inoxydable de Kozlika et son épatante descendance, la remarquable leçon de patience donnée par Thomas, les tournées de cerises, l’opération à coeur ouvert d’une pastèque par Alex, la déception causée par le Cornetto Vanille, mais tant d’autres s’en sont chargé…
Je voulais raconter le concert de Shivaree, l’énergie sexuelle d’Ambrosia Parsley, sa voix en live beaucoup plus bluesy que je ne l’avais imaginée, la subtilité de son groupe, mais mon homard sauté au gingembre en a déjà parlé.
Je voulais parler de Lizz Wright, de son joli album Dreaming Wide Awake, des chansons Wake Up, Little Sparrow, A Taste Of Honey et Stop… mais Aurgasm l’a déjà fait.
J’aurais voulu dire que la deuxième prestation d’Issac Delgado, vendredi dernier, au Festival Latina était mieux que la première, à laquelle j’ai assisté il y a deux ou trois ans dans une salle bondée de cubains enfiévrés-c’est-rien-de-le-dire, mais pas du tout, c’était foireux sur tous les plans.
Je préfère couper court et laisser la place à la musique. Encore une reprise de Fever… A une nuance près. C’est à Lizzy Mercier Descloux qu’on doit ce (léger) détournement. C’est juste le titre qui change et toute la chanson bascule dans l’horreur. Ce n’est plus une bête chanson d’amour, c’est une bombe swing-punk.

Too darn hot here in Paris.
Spring forgot to visit,
So summer got in early
And the first pollution alert of ’05 came on Monday. This didn’t keep us from spending the nicest Sunday afternoon in the park, under a tree that cast its shadow for more than thirty bloggers.
Though, everyone thinks there’s something wrong with the weather in the 21st century, compared to the seasons we had years and decades ago. It’s the same difference between being sick after catching a cold and being sick of cancer. On the one side, you know that after a few days of fever, things will will get better. On the other side, you know that it’s gonna get worse unless a miracle happens but you can’t tell how nor when.
Meanwhile, George W. Bush still believes that the global warming theory was made up by anti-Americans and dangerous communists, and still rejects the Kyoto Protocol.
We’d better start stocking sunblock now.

(image taken from Ombrelle)

Lizzy Mercier Descloux – Tumour