Bonus Traque le silence

Standard

**ERROR CODE** 2STF/8/3: S-ATA Bus 0 - MasterPlaypause, victime d’un grand bond technologique en arrière, prolonge ses vacances… Le temps de retourner faire un petit tour au soleil (si jamais la météo se décide à régler enfin ses préférences sur « été ») et de faire réparer mon G5 qui, juste avant la fin de sa garantie annuelle, a vu son disque dur fondre comme coule une bielle. C’est donc depuis un iBook G3 très vintage (et qui montre, lui aussi, des signes de faiblesse) que je poste ce billet d’excuses.
Pour te faire patienter, et continuer à partager un petit peu de musique avec toi, tu trouveras ci-dessous une sélection des albums qui tournent en ce moment sur mes platines et mon iPod mini (incompatible avec le préhistorique iTunes 2 qui me reste et désormais livré à lui-même). A bientôt…

PS : Avec tout ça, je n’ai pas vraiment eu le temps ni le loisir de me pencher sur ma contribution à la célébration du deuxième anniversaire de Dotclear, la plateforme qui permet (à moi et à plein d’autres) de publier un blog sans réfléchir ou presque. Merci à Olivier Meunier, à l’intelligence et au talent de qui l’on doit ce logiciel libre, qui en plus est beau comme un dieu (et c’est donc un garçon hyper énervant en plus d’être admirable…). By the way, encore merci à mon chéri, qui m’a initié à Dotclear, allant même jusqu’à m’offrir la totale, tout configuré, pour la Saint Valentin !

Due to a fatal signal: illegal instruction, Playpause stays on hold for a while… After over-noisy fan issues, after a mysterious general slowdown, my iMac G5 finally decided to get on strike by itself. It’s not going to cost me 10 millions pounds a day, the computer still being under warranty, but it sure sucks. So I restarted my iBook G3 and experience good old Mac OS 9 again, including iTunes 2 (iPod mini not supported…).
Since I’m not sharing much music with you these days, you’ll find below a list of recommended CDs, summerwise and very compatible with any CD player.

Summer ’05 select:

  • Buena Vista Social Club presents Ibrahim Ferrer
  • Ibrahim Ferrer – Buenos Hermanos
  • Maulawi – Maulawi
  • Klub des Loosers – Vive La Vie
  • Missy Elliott – The Cookbook
  • Terri Walker – L.O.V.E.
  • Leela James – A Change Is Gonna Come
  • Marlena Shaw – The Spice Of Life
  • Connie Francis – Greatest Hits
  • Róisín Murphy – Ruby Blue
  • Télépopmusik – Angel Milk
  • Erol Alkan – A Bugged In selection
  • DJ-Oil – The List One
  • Basement Jaxx – The Singles Bonus Disc (Special edition)
  • The Kings of Disco (compiled by Dimitri from Paris and Joey Negro)

(Top image taken from TonerDisk)

Dimitri from Paris – Attente musicale

[di djé ing] culture

Standard

Et tu crois que ça va les aider à choper des gonzesses ? Bonjour, on se (re)connaît ? Playpause a changé : un nom de domaine rien qu’à moi (merci mon amour), un design rien qu’à moi aussi (encore en travaux), plein de nouvelles couleurs et de nouvelles idées, peu de temps… Je vais toutefois rendre cet endroit un peu plus vivant que les dernières semaines de playpause.typepad.com !
Pour commencer, alors, une médaille ! C’est festif et de bon ton… Je ne vois pas pourquoi je n’auto-célèbrerais pas un petit peu le futur succès de cette nouveauté, étant donné que notre gouvernement ne perd pas de temps non plus : pendant que le ministre de la dépense inconsidérée se voit jeté dehors pour cause de foutage de gueule manifeste, le ministre de la bonne conscience chiraquienne propose des maisons à 100000 € pour les pauvres… Et tandis que les intermittents réclament qu’on s’occupe vraiment d’eux, le ministre des inrockuptibles fait Chevalier de l’ordre des Arts et Lettres les doyens de la French Touch Air, Dimitri From Paris et Philippe Zdar. (Question en filigrane : en ont-ils vraiment quelque chose à foutre, voire besoin ?)
(Mauvaise langue, je continue sur ma lancée : cette info, je l’ai lue en premier dans A nous Paris… C’est bien la première fois que j’apprends vraiment quelque chose grâce au gratuit du métro…)
Pouet, pouet, boom, boom, sortez les cotillons… Je ne sais pas quel stagiaire de cabinet a rédigé le discours de notre ministre, mais j’ose espérer que ça a ricané rue de Valois quand RDV, le petit prince des pince-fesses, a lu les phrases suivantes :

  • Vous ne cessez de franchir de nouvelles étapes, toujours plus haut, vers de nouvelles échappées vibratoires et magnétiques. (extrait du discours à J.B. Dunckel et N. Godin)
  • Le premier album de Cassius en 1999 étincèle, avec son hip-hop festif aux sonorités soul et électronique, à la fois sensuelle et frénétique, impossible à écouter sans se mettre à danser. (extrait du discours à P. Zdar)
  • Vous découvrez le DJing [di djé ing] chez vous avec les moyens du bord, remixant, en coupant/collant des extraits de bandes de tubes disco que vous enregistrez à la radio. (extrait du discours à DFP)

[di djé ing] : je ne sais pas toi, mais moi, me rendre compte que sur le site du ministère de la culture, on publie le texte intégral des discours du ministre, didascalies phonétiques comprises, ça me fait hurler de rire…

Sinon, c’est l’occasion de mettre en ligne un morceau bien chouette des Brand New Heavies, remixé par Dimitri le DJ bien peigné. Une touche de house très nineties, quand le qualificatif underground imprimé sur une pochette de CD suffisait à me faire croire que mes oreilles allaient tomber du côté obscur de la musique électronique. Et la voix de Siedah Garrett, pas aussi mind tripping que celle de N’Dea Davenport (historiquement, la première chanteuse du groupe), mais tout de même joliment mise en valeur par le court passage a capella au milieu du morceau.
Alors, c’est parce que je préfère Dimitri à Siedah que je classe ce premier billet 100% playpause.fr dans la catégorie Faces, consacrée aux producteurs & remixeurs… Mais, c’est promis : je mettrai prochainement en avant la voix (l’autre, la vraie) des BNH…

Talkin’ ’bout a revolution
or maybe just a change of mind

Yep, Playpause has changed, and I haven’t figured out yet if it’s a revolution or a change of mind.
My lover has offered me this domain name for Valentine’s Day and I’m getting used to all the new tools and toys that come with managing my own site. More to come!
This new version is still work in progress, forgive the bugs and layout errors: everything will be fixed soon…

Sometimes: today’s song is a celebration of my new site (and also the new life I’m about to live. But I’m not really going into personal details on playpause.)
And an illustration of an eternal song theme: when you do good, good things happen to you. They’ve all sung that, from Aretha to Janet (for example), from Gorillaz ‘ forthcoming Feelgood Inc. to The Brand New Heavies
Frontband of Acid Jazz movement, they were quite huge in the beginning of the 90’s. Sometimes was the first single from Shelter. Yet, it is a great song, featuring their new female vocalist, Siedah Garrett, also known for recording I just can’t stop loving you, a duet with Michael Jackson, and one of Madonna’s background singers on her last Re-invention Tour.
Unfortunately, this BNH album lacked of the dreamy fucking funky inspiration they had put into the three first LPs and bomb singles as Dream come true or Dream on dreamer, and it seems that the band hasn’t really recovered it on their last effort, allaboutthefunk… (How can you take seriously people who cover Many rivers to cross ?)
This special remix is served by très très chic Dimitri From Paris, whose link to the news may not be very interesting for those who don’t follow French politics… Forgive me for this, I’d rather take care of my new design for you than translate these national issues! Anyway, enjoy, hope you like the new Playpause.

(image taken from doublet.com)

The Brand New Heavies – Sometimes (Monsieur D’S Underground Behaviour Mix)